Comment prendre en compte nos besoins psychologiques

par | 25, Mai,2019 | Professions de l'aide et du soin, Vie Personnelle, Vie Professionnelle | 0 commentaires

Infirmières, aide soignantes, éducateurs spécialisés, ergothérapeutes, agents de service hospitaliers, aides médico-psychologiques, en tant que professionnels de l’assistance aux autres, il est souvent difficile de s’occuper de ses propres besoins. Pourtant l’impact de la satisfaction ou de la non-satisfaction de nos besoins psychologiques est considérable sur notre équilibre. Il existe 6 types de ces besoins psychologiques, décrits par le psychologue américain Taïbi Kahler.

Nous sommes globalement tous concernés par ces 6 types, mais dans des proportions différentes, et selon des intensités différentes. Notre sensibilité peut même changer au fil du temps. Pour certains, nous sommes insatiables, à tel point que si nous ne réussissons pas à les satisfaire, cela va déclencher un état de stress tel que nous pouvons entrer dans des comportements extrêmement perturbés, et perturbants. Pour d’autres, le besoin est tellement faible que nous ne nous sentons même pas concernés.

Satisfaire régulièrement ces besoins nous est indispensable

En tout état de cause, il nous est indispensable de satisfaire ces besoins. Si nous ne pouvons les satisfaire positivement, nous chercherons inconsciemment à les satisfaire malgré tout. Et ce sera vraisemblablement de façon négative, à notre détriment et à celui de notre entourage.

En tant que professionnels de l’aide et du soin, vous observez quotidiennement autour de vous les conséquences de besoins psychologiques non satisfaits. Mais vous ne portez pas naturellement attention à vos propres besoins, ce qui renforce votre difficulté à les identifier.
Lisez les lignes qui suivent, laissez-les résonner en vous, et ressentez ce qui vous parle le plus. Ensuite, organisez votre vie pour nourrir régulièrement ceux qui vous parlent, souvent.
Retenez que lorsque nous sommes stressé, nos attitudes et comportements deviennent vite insupportables pour les autres. Ils deviennent alors moins disposés à nous aider eux-mêmes à nourrir nos propres besoins.
Pensez donc à réguler votre stress au quotidien, pour votre mieux-être, celui de votre entourage, et pour une meilleure efficacité dans vos activités.

Et rassurez-vous, parmi les besoins suivants, il est vraisemblable que vous vous retrouviez dans plusieurs catégories, voire même toutes, à des degrés divers, c’est normal !

Besoin psychologique n°1

Besoin d’être reconnu en tant que personne
Besoin de se sentir aimé, et d’être reconnu comme digne d’être aimé
Besoin de confort/satisfactions sensorielles

Vous reconnaissez-vous ici ?

L’humain, les gens, les relations, les émotions sont importants pour vous. Vous apprécierez les moments de partage, de même que les occasions d’échanger à propos de votre vie personnelle et de celle des personnes qui vous entourent. Même au travail, cela fait du bien de parler un peu du “hors travail”. Nous sommes des êtres humains après tout, pas des robots, et pas des numéros. Ce qui compte pour vous, c’est la chaleur humaine.

Vous apprécierez de rendre service, et d’être attentionné envers les autres, et qu’ils le reconnaissent en vous accordant à leur tour leur attention. Que l’on vous montre que l’on apprécie ce que vous êtes, et ce que vous faites pour les autres, et vous êtes aux anges.

Vous vous réjouirez que l’on remarque votre tenue, votre écoute, votre attention, votre service. Mais aussi que l’on vous adresse un mot gentil, que l’on vous sourit, que l’on vous traite avec bienveillance.

Quelques pistes

La bienveillance est le maître mot dont vous avez besoin. Si cette bienveillance ou cette attention ne vient pas spontanément, n’hésitez pas à la solliciter, dans votre environnement professionnel, dans votre cercle amical, ou auprès de vos proches. Exprimez-leur votre besoin, exprimez-leur que c’est très important pour vous.

Par ailleurs, se sentir bien est essentiel pour vous. A travers vos sens, vous recherchez l’harmonie. Des textures agréables, un espace chaleureux et personnalisé, des lumières chaudes, de l’esthétique, une présence amicale, des parfums, …

Dans votre vie privée, n’hésitez pas à faire de votre intérieur un vrai cocon, c’est important pour vous.

Dans votre vie professionnelle, essayez, si cela est possible, de personnaliser un minimum votre espace de travail.

Besoin psychologique n°2

Besoin d’être reconnu pour ses compétences
Besoin d’être reconnu pour la qualité de son travail
Besoin de structuration du temps

Vous reconnaissez-vous ici ?

Vous êtes très attaché à la parfaite réalisation des tâches que vous vous êtes fixées ou que l’on vous a confiées. Pour cela, vous avez grand besoin de données et d’informations factuelles. L’aboutissement d’une mission et l’atteinte des objectifs sont pour vous essentiels. Cela peut même tourner à votre désavantage lorsque vous êtes stressé. Vous risquez dans ce cas d’avoir l’impression de n’avoir jamais assez bien travaillé (attention au syndrome de l’imposteur). Vous aimez la précision, et souffrez parfois lorsque les autres y apportent moins d’attention que vous.

Quelques pistes

Commencez par reconnaître vous-même vos compétences, développez-les, continuez à vous former dans les domaines qui vous passionnent. Trouvez ensuite des occasions de transmettre ces connaissances, par l’intermédiaire de réunions, de conférences ou de formations par exemple.
Sachez distinguer un travail de qualité, d’un travail en sur-qualité. Cela peut être difficile parfois, voire douloureux que d’accepter que tout ne soit pas parfait. Mais reconnaître vous-même la qualité de votre travail vous permettra de le mettre en avant et d’obtenir ainsi plus facilement la reconnaissance des autres.

Sur le plan professionnel, faites préciser les détails de ce que l’on attend de vous : les priorités, vos marges de manœuvre, … Vous pourrez ainsi appréhender le juste niveau de qualité attendu, tout en recueillant un maximum de détails factuels. Privilégiez l’organisation, la rédaction de documents de synthèse, … Lorsque vous vous attaquez à un gros sujet, fixez-vous des objectifs intermédiaires vous permettant de constater périodiquement la progression.

A titre personnel, pratiquez des activités qui demandent logique, précision, et qui permettent de voir l’évolution, par exemple du bricolage, du modélisme, …

Besoin psychologique n°3

Besoin d’être reconnu pour vos opinions
Besoin d’être reconnu pour votre implication, votre engagement
Besoin de sentir la confiance que l’on vous porte

Vous reconnaissez-vous ici ?

Vous êtes attaché à vos valeurs, et vous ayez des convictions fortes. Vous avez un très haut niveau d’exigence vis-à-vis de vous-même, et donc également vis-à-vis des autres. Il est indispensable pour vous de vous faire une opinion sur tout et tout le monde, notamment pour vous assurer que vous pouvez faire confiance.

Quelques pistes

Pour nourrir ces besoins, n’hésitez pas à exprimer vos opinions, tout en veillant à respecter les opinions des autres (ce qui peut être difficile pour vous lorsque vous êtes stressé). Exprimez les pour le simple plaisir de les exprimer, et ne prenez pas ombrage si les décisions finales ne vont pas toujours dans votre sens, cela n’a rien de personnel.
Laissez libre cours à l’expression de vos passions, même si les autres ne sont pas toujours aussi passionnés que vous par ces sujets.

Entre amis, organisez-vous des moments pour refaire le monde ensemble, ce seront des moments riches et ressourçant.

Engagez-vous, participez! pour votre famille, vos amis, vos valeurs, votre institution, vos collègues, un projet, vos résidents, vos usagers, les personnes dont vous vous occupez, une cause à défendre. Trouvez des activités qui ont du sens, ou trouvez du sens à vos activités.

Vous avez besoin qu’on vous respecte, ce que vous obtiendrez d’autant mieux que vous respecterez les autres.

Vous avez besoin de sentir que l’on a confiance en vous, faites confiance, même si les autres ne sont pas parfaits, même s’ils ne vous paraissent parfois pas assez sérieux, pas assez impliqués, pas assez fiables.

Besoin psychologique n°4

Besoin de trouver des moments de solitude
Besoin d’imaginer et de réfléchir dans un espace calme et tranquille
Besoin de temps pour réfléchir avant d’agir
Besoin de se sentir intégré dans le groupe

Vous reconnaissez-vous ici ?

Vous êtes calme et réservé. Vous réfléchissez beaucoup. Tous les détails ont de l’importance. Vous prenez peu la parole sans y avoir été invité, mais vous avez souvent de très bonnes idées. Encore faut-il pour en bénéficier que l’on vous sollicite. Vous avez une vision innovante et globale sur les choses. Vous rassemblez de très nombreuses informations, que vous connectez les unes aux autres, et qui souvent aboutissent à une vision innovante et stratégique.

Mais tout cela nécessite de la concentration, et votre premier besoin est celui d’un espace au calme où vous pouvez vous adonner, seul, à ces temps de réflexion, ou à des temps de méditation/rêverie, des temps où il ne se passe rien en apparence, mais où de très nombreux sujets maturent en profondeur.

Quelques pistes

L’agitation est difficile pour vous, commencez donc par organiser un cadre « zen » autour de vous. Planifiez vos activités pour réduire la pression de l’urgence qui vous paralyse.

Au travail, essayez si c’est possible, de commencer un peu plus tôt, ou de finir un peu plus tard, pour avoir un moment pour faire tranquillement ce qui demande le plus de concentration. Fermez la porte de votre bureau, et prévoyez des temps où vous êtes disponibles, et d’autres où vous ne l’êtes pas. Faites préciser ce que l’on vous demande avec un maximum de détails pour éviter de vous noyer dans l’inutile.

A la maison, accordez-vous des petits (ou grands) moments de solitude, de lecture, de contemplation dans la nature (ou pas), de sports individuels, des moments pour être seul avec vous-même. N’hésitez pas à refuser une invitation, si ce n’est pas le bon moment pour vous, mais gardez à l’esprit que les autres aimeraient quand même parfois profiter de votre présence, de vos avis, de vos remarques, sans qu’il soit toujours nécessaire de vous interroger pour en bénéficier, et cela au travail comme à la maison.

Besoin psychologique n°5

Besoin d’agir, de ressentir de l’excitation, de l’adrénaline
Besoin de se surpasser en affrontant des défis
Besoin de se sentir vivant
Besoin de se mettre sur le devant de la scène

Vous reconnaissez-vous ici ?

Vous êtes débordant d’énergie, toujours prêt à une nouvelle aventure. La vie est courte, il n’y a pas de temps à perdre. L’inaction ou (ce que vous prenez pour de) la lenteur vous énerve très vite. Et les réunions, ou les autres, vous paraissent parfois de véritables boulets qui vous ralentissent.

Quelques pistes

Alors n’hésitez pas, allez-y, foncez ! Nourrissez-vous à fond de cette énergie, sport, compétition, défis du quotidien, jeux, luxe, … N’oubliez simplement pas les risques potentiels de votre tempérament. N’oubliez pas non plus que tout le monde ne peut pas foncer comme vous, et que ce n’est pas juste pour vous ralentir. Choisissez des activités qui vous apportent cette adrénaline, mais en restant vigilant sur la limite entre adrénaline positive et adrénaline négative, limite qui peut parfois devenir floue, surtout lorsque vous êtes stressé.

Attention notamment à ne pas imposer à votre équipe ou votre famille à un train d’enfer, sans vous apercevoir que les autres s’épuisent à essayer de vous suivre.

Sautez sur les opportunités qui se présentent ! mais en évitant les chausses trappes d’un manque de réflexion avant une prise de décision radicale.

Besoin psychologique n°6

Besoin d’être en contact avec de nombreuses personnes dans une ambiance détendue
Besoin de s’amuser, de plaisanter, de ne pas se prendre la tête
Besoin de se sentir accepté comme on est

Vous reconnaissez-vous ici ?

Vous êtes créatif, et très spontané dans vos attitudes. Un de vos principaux objectifs dans la vie est de passer des bons moments. Vous recherchez les contacts, de préférence variés et funs.

Quelques pistes

Proposez vos services pour organiser les rencontres, autant au travail (séminaires, colloques, team buildings, …), qu’à la maison (fêtes, anniversaires, …). Ce sera toujours convivial et original.

Quoi que vous fassiez, accordez-vous des pauses quand vous vous sentez monter en pression. Elles sont nécessaires et salutaires. Autorisez-vous à sortir du cadre de temps en temps, laisser vous délirer, juste pour souffler, et pour pouvoir y revenir ensuite, reboosté.

Mais gardez malgré tout à l’esprit que tout le monde ne fonctionne pas comme vous, et que votre tempérament peut être mal vécu par certains. Si vous n’en tenez pas compte, ce qu’ils vous renverront risque d’entraver  votre bonne humeur et la satisfaction de vos besoins psychologiques.

Besoins psychologiques … nous sommes tous concernés, tout le temps. Mais c’est en étant tout autant attentifs à nos besoins qu’à ceux des autres, mais aussi tout autant aux besoins des autres qu’aux siens propres, que l’on a tous le plus de chances de se sentir nourris, et satisfaits. Commençons donc par redevenir responsables de nous-mêmes… tout en veillant à ne pas agresser l’autre en niant notre impact sur ses propres besoins, parce que trop différents des nôtres.

error: Alerte: Ce contenu est protégé, veuillez utiliser le bouton d'impression